Cette association vise à aboutir à une standardisation d’une interface “open source” pour faire communiquer des chatbots entre eux alors qu’ils sont conçus par des éditeurs différents.

Les missions de l’Alliance

A l’origine de l’Alliance, un constat sans appel partagé par Christophe Tricot, manager IA chez Kynapse, et co-fondateur de l’Alliance : Les chatbots se démocratisent, mais utilisent des technologies propriétaires difficilement compatibles ce qui ne permet pas de les faire intéragir entre eux.

En réponse à ce constat, l’Alliance se fixe pour objectif de concevoir un “metabot” capable d’orchestrer plusieurs chatbots. Il s’agit de sa principale mission, en complément de deux autres :

Libérer les travaux, pour permettre au marché de s’approprier rapidement la solution et l’améliorer en continu en fonction des besoins,
Partager les bonnes pratiques en fédérant un écosystème dédié.